VINCENT BEAURIN

Après ses études à Paris à l’École Boulle, une école d’arts appliqués, Vincent Beaurin (*1960, Charleville-Mézières, France) se tourne vers la peinture. Intéressé par les limites entre l’art et le design, il fonde une agence de design en 1998 qu’il dirige pendant quatre ans, avant de revenir aux beaux-arts. Passionné par les créations contemporaines mais aussi par l’art préhistorique – il va jusqu’à s’initier à la taille du silex –, Beaurin crée un univers hybride de formes et de matériaux, dans lequel on retrouve aussi bien des références aux divinités chamaniques et à la peinture des grottes ornées, que des paraphrases ironiques des formes épurées modernistes. Ainsi, Enseigne Animal Jaune (2003), suit le « troupeau » des bêtes semblables créées par l’artiste français pour l’exposition Yanomami, l’Esprit de la forêt, en 2003 à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, à Paris, pour laquelle il avait réalisé l’installation d’une grotte paléolithique avec des matériaux et des formes ultra contemporaines. 

Enseigne animal Jaune

Vincent Beaurin
Enseigne Animal Jaune, 2003
Bois, polystyrène et paillettes polyester
152 x 106 x 92 cm
Collection Mudam Luxembourg
Acquisition 2003
© Photo : Patrick Gries

The Fun of the Past

Vues de l’exposition Eldorado, Mudam Luxembourg 01/07/2006 - 20/11/2006
© Photos : Rémi Villaggi

Vincent Beaurin
The Fun of the Past, 2006
Polystyrène, paillettes, bancs en bois, lampes sodium, silex
Dimensions variables
Commande et Collection Mudam Luxembourg, produit par l’Administration des Bâtiments Publics

Entretien avec Vincent Beaurin réalisé à l'occasion de l'exposition Le meilleur des mondes, Mudam Luxembourg 30/01/2010 - 24/05/2010

Publication

Vincent Beaurin : The Fun of the Past, 2006